savioz fabrizzi architectes

construction des gares aval, intermédiaire et amont du téléphérique chalais – briey – vercorin.
concours-tele-amont.jpgconstruction des gares aval, intermédiaire et amont du téléphérique chalais –
construction des gares aval, intermédiaire et amont du téléphérique chalais – briey – vercorin.
construction des gares aval, intermédiaire et amont du téléphérique chalais – briey – vercorin.
construction des gares aval, intermédiaire et amont du téléphérique chalais – briey – vercorin.
construction des gares aval, intermédiaire et amont du téléphérique chalais – briey – vercorin.
construction des gares aval, intermédiaire et amont du téléphérique chalais – briey – vercorin.
construction des gares aval, intermédiaire et amont du téléphérique chalais – briey – vercorin.
construction des gares du téléphérique chalais – briey – vercorin.
construction des gares du téléphérique chalais – briey – vercorin.

 

concours d'architecture - téléphérique chalais-briey-vercorin

 

maître de l'ouvrage :

commune de chalais

programme :

construction des gares aval, intermédiaire et amont du téléphérique chalais – briey – vercorin

dates :

concours, août 2017

 

 

site de chalais

 

une nouvelle grande place matérialise l’interface entre le téléphérique et les routes menant au village.

cet espace, propice aux échanges, est animé par un petit plan d’eau et accueille la terrasse du restaurant du téléphérique.

cette esplanade est liée à la gare du téléphérique par un généreux pan incliné qui organise aisément les flux des divers utilisateurs : les personnes avec valises, les personnes à mobilité réduite et les vététistes utilisent la rampe tandis que les montagnards pressés prennent l’escalier direct.

ce plan incliné est aussi utilisé comme gradins ; lieu où attendre le téléphérique tout en profitant du soleil et de la vue sur les ruines de la tour chalesi et du parvis sur lequel ils sont orienté.

les zones dévolues au fonctionnement du téléphérique ainsi que les parkings sont concentrés au nord du périmètre d’intervention, à proximité immédiate de la route de chippis. cela permet une occupation rationnelle des terrains et libère les autres parcelles pour un futur développement.

le nouveau parking sur la parcelle 5354 est arborisé et pourvu d’un revêtement perméable (pavés gazon).

 

site de briey

 

les 12 places de parc sont disposées proches de l’accès véhicule pour minimiser l’impact de cet aménagement dans ce quartier de maisons individuelles.

c’est par un simple chemin avec une pente de 6% que les piétons et les personnes à mobilité réduite accèdent au téléphérique.

 

au bout de ce chemin, l’accès à la gare intermédiaire est assuré par une passerelle équipée de garde-corps pleins sécurisant les personnes sujettes au vertige. cela permet également de préserver l’intimité des habitations voisines.

l’espace d’attente en bout de parcours offre une vue imprenable sur la plaine.

 

site de vercorin

 

une place de rebroussement des bus, bordé par un couvert à vélo et abribus semi-enterré, constitue l’interface entre le complexe scolaire et le village. visible depuis cet endroit, l’entrée du téléphérique est accessible en longeant la cour d’école.

la maison existante sur la parcelle 2495 pourrait constructivement être maintenue, bien qu’il serait préférable pour des questions de fonctionnement (circulation sur la cour d’école..) de la démonter.

 

matérialité

 

une même matérialité unifie les trois sites et contribue à forger l’identité de l’installation.

les façades sont en aluminium éloxé naturel. cette matière atténue l’impact du bâtiment dans son environnement par un subtil jeu de brillance et de reflets.

en contraste avec l’enveloppe extérieure, l’intérieur est traité de manière uniforme avec une teinte foncée afin de mettre en valeur la large ouverture de l’installation sur le paysage et d’uniformiser les divers éléments complexes de l’installation technique.

cette couleur foncée accompagne le voyageur à chaque station par l’intermédiaire de la cabine pour former le trait d’union du voyage le système constructif des façades et toitures respecte les normes incendie, notamment sur les câbles porteurs.


acoustique

 

pour respecter l’ordonnance fédérale sur la protection contre le bruit, le rapport d’immissions du téléphérique grimentz-zinal démontre qu’il est nécessaire de protéger les voisins immédiats du bruit généré par le roulement du câble dans les gares. (valeur limite de planification 55 dB de jour et 45 dB de nuit.)


   

par sa forme, l’enveloppe de façade protège idéalement les bâtiments les plus proches.

l’enveloppe est constituée de parois formant une barrière acoustique d’environ 30 dB et le plafond perforé absorbe une grande partie de ces immissions à la source.

 

construction des gares du téléphérique chalais – briey – vercorin.

construction des gares du téléphérique chalais – briey – vercorin.
FR /  DE /  EN