savioz fabrizzi architectes

savioz fabrizzi architectes

europan 9, sion, concours
europan 9, sion, concours
europan 9, sion, concours
europan 9, sion, concours
europan 9, sion, concours

europan 9, sion, concours

 

Problématique :

Le site du concours, situé au centre de la ville de Sion englobe la gare et toutes les infrastructures qui lui sont nécessaire. La parcelle confine à l’espace de la gare est actuellement une zone vide sur laquelle des places de stationnements sont organisées.

Le contraste entre l’activité débordante de la gare et cette immense surface vide est prenant.

La multitude d’acteurs en présence sur la place de la gare aujourd’hui vous donne le tournis. Les voitures, les trains, les bus, les piétons, les bus de ville, les vélos, les chariots postaux ! Tous se côtoient dans une anarchie forcée par le manque de place et d’organisation.

L’intensité de la circulation aux abords de la gare est maximale. La gare donne sur la route cantonale qui permet la traversée de la ville d’est en ouest.

Le niveau sonore de ce lieu est intensifié par le passage régulier des trains.

Cet espace vide est une aubaine pour le centre ville qui peut encore influencer de manière conséquente l’organisation de ce quartier.

 

Volumétrie

Le projet cherche des relations au domaine bâti voisin. Il cherche à structurer l’espace, à construire les vides (la place et les rues) et à répondre au volume voisin. Il s’insère et complète le tissu existant.

La ville dans la ville

La mixité des programmes et des activités confère au projet une grande autonomie permettant à la ville de compter sur un nouveau pôle spécialisé dans la mobilité et caractérisé par sa diversité programmatique.

 

Dedans – dehors ?

Pour offrir un maximum de confort, la parcelle est entièrement construite et permet une meilleure organisation de l’espace conscrit. Ces espaces sont subdivisés en espaces intérieurs et extérieurs avec des niveaux de privacité différent.

A l’étage des commerces, l’espace de la rue intérieur permet une extension du commerce vers l’extérieur. Son rapport à la rue contribue à faciliter le développement de l’aspect marchand.

Pour les logements, l’espace extérieur fonctionne en complément de l’espace intérieur, il est l’extension non chauffée de la maison, son poumon personnalisé !

Dans les étages, les circulations sont réduites au minimum afin de favoriser ces vrais espaces de vie que sont les cours.

Au rez-de-chaussée, elle permettent au contraire de générer des espaces de rencontre et d’échange, les dilatations offrent des temps d’arrêt.

 

 


Métissage d’utilisateurs

Le lieu permet la rencontre de plusieurs types d’utilisateurs. La personne qui est en transit côtoie celle qui fait ces courses ou qui rentre chez elle, celle qui attend un voyageur ou un taxi. Cette multitude d’activités engendrent une demande en de multiples fonctions (shop, café, terrasse, boulangerie, kiosque, cinéma, restaurant, hôtels, bureaux, …)

La typologie tient compte des contraintes présente sur le site et en tire partit. Le rez-de chaussée complètement public se met en relation avec les rues et la place. L’offre de stationnement permet une approche aisée du complexe.

Les étages supérieurs se protègent en s’organisant de manière plus intérieur pour offrir des lieux extérieurs protégés des nuisances de la voie ferrée ou de la forte circulation.

 

Rats des champs ou rats des villes ?

L'être humain est tiraillé entre vivre à proximité de toutes les commodités dans un appartement, ou s’éloigner pour habiter la villa avec le jardin qui implique une plus grande mobilité et qui est très gourmande en territoire.

La qualité des logements proposés et les contraintes de la ville (stationnement d’un véhicule, bruits, …) rebutent les jeunes couples à s’installer au centre ville. Une fois que la famille s’agrandit, ce sont d’incessant aller et retour pour que ces chérubins soient à l’heure à leurs cours de musique, de gym, de karaté,… impliquant une augmentation du trafic indéniable.

Le projet souhaite proposer une alternative à cet état de fait en proposant la villa et le gazon en ville. Des villas mitoyennes avec cours privatives permettent d’atteindre un confort excellant tout en restant à proximité des facilités. L’intimité dégagée par la typologie permet à l’habitant de choisir son niveau d’isolement avec son voisinage direct.

   

 

europan 9, sion, concours

Le site du concours, situé au centre de la ville de Sion englobe la gare et toutes les infrastructures qui lui sont nécessaire. La parcelle confine à l’espace de la gare est actuellement une zone vide sur laquelle des places de stationnements sont organisées.
Le contraste entre l’activité débordante de la gare et cette immense surface vide est prenant.
La multitude d’acteurs en présence sur la place de la gare aujourd’hui vous donne le tournis. Les voitures, les trains, les bus, les piétons, les bus de ville, les vélos, les chariots postaux ! Tous se côtoient dans une anarchie forcée par le manque de place et d’organisation.
L’intensité de la circulation aux abords de la gare est maximale. La gare donne sur la route cantonale qui permet la traversée de la ville d’est en ouest.
Le niveau sonore de ce lieu est intensifié par le passage régulier des trains.
Cet espace vide est une aubaine pour le centre ville qui peut encore influencer de manière conséquente l’organisation de ce quartier.
FR /  DE /  EN