savioz fabrizzi architectes

savioz fabrizzi architectes

rénovation de la cabane de trient
rénovation de la cabane de trient
rénovation de la cabane de trient
rénovation de la cabane de trient

rénovation de la cabane de trient, concours

 

maître de l'ouvrage :

section des diablerets du club alpin suisse cas

programme :

rénovation de la partie ancienne de la cabane de trient

dates :

concours juin 2020

 

fonctionnement

la séquence d’entrée est repensée. tout d’abord le sas est allongé pour diminuer les déperditions thermiques. puis le local à chaussures - vestiaire - séchoir est agrandi pour offrir suffisamment d’espace pour le dépôt de matériel et améliorer le confort et la fluidité des départs lors d’affluence.

l’escalier menant aux dortoirs est inversé, afin de mettre en relation le réfectoire avec l’espace nuit, tout en donnant au gardien un meilleur contrôle visuel des accès aux dortoirs.

l’espace de distribution des dortoirs est éclairé naturellement par la nouvelle ouverture au nord-ouest. les espaces nuit sont entièrement redistribués afin de diminuer le nombre de couchettes par dortoirs et d’améliorer le confort des hôtes, offrant un panachage de dortoirs répondant aux différents besoins des clients, jusqu’à des petites chambres de 3-4 places. tous les dortoirs sont équipés de surfaces de rangement composées d’un banc-casier pour poser son sac et de crochets à habits.

 

local d’hiver

hors période de gardiennage, l’espace vestiaire se transforme en local d’hiver. des lits superposés sont installés et le poêle à bois est utilisé pour se chauffer. un petit wc à sec (utilisable uniquement hors gardiennage) se situe au fond du sas d’entrée. il est ventilé par dépression naturelle via la verticalité de la cheminée à proximité immédiate.

 


 

 

 

patrimoine

les travaux permettent d’épurer le bâtiment historique des éléments parasites qui s’y sont greffés au fil des années, afin de retrouver ses qualités architectoniques. l’annexe au sud-est est démontée, ainsi que toutes les installations techniques qui encombrent la façade principale.

 

sécurité incendie

afin de respecter les normes de protection incendie, il est nécessaire de pouvoir sortir depuis les dortoirs sur un chemin de fuite sécurisé, réalisé avec un revêtement incombustible RF1 et dépourvu de charges thermiques. cela est difficilement réalisable avec un chemin de fuite passant par l’entrée principale où il entraverait gravement le fonctionnement de la séquence d’entrée.

nous avons donc choisi de créer une nouvelle sortie directement depuis le couloir de distribution du 1er étage sur le pan nord-ouest de la toiture qui est habituellement dépourvu d’accumulation de neige grâce au vent dominant. un escalier léger en caillebotis permet d’accéder au terrain en amont quelles que soient les conditions d’enneigement. ce nouveau chemin de fuite rend également possible la mise en conformité du nouveau bâtiment.

les planchers seront en principe conservés et doublés en fermacell pour assurer une résistance REI30. les cloisons entre le couloir et les chambres sont en bois doublé également en fermacell pour une résistance EI30, ce qui améliore également l’isolation phonique.

 

 

 

 


 

 

stratégie d’intervention adaptée au site

A.       

démontage complet des niveaux 1 et 2, des cloisons, des doublages de murs et de toiture, du mobilier, etc…

la structure de la toiture ainsi que sa couverture sont conservées dans cette phase permettant ainsi de travailler à l’intérieur indépendamment des conditions météorologiques.

pendant cette période les éléments de toiture sont préfabriqués en atelier.

les parties démontées sont triées ; le bois est coupés pour servir de bois de chauffage et le reste est stocké provisoirement avant d’être évacué en contre-rotation hélicoptère avec les livraisons de la phase suivante.

B.

changement de la toiture. pour éviter toute pénétration d’eau, cette phase doit être réalisée en quelques jours en choisissant une fenêtre météo favorable. la toiture existante est remplacée par la nouvelle entièrement préfabriquée, de la sous-couverture au revêtement intérieur.

durant cette phase, profitant de l’absence de toiture, l’ensemble des matériaux nécessaires à la réalisation des doublages, cloisons, escaliers ainsi que les fenêtres sont déposés aux étages correspondants.

la couverture et les finitions des travaux d’étanchéité sont fait par la suite, indépendamment des héliportages.

la terrasse devant la cabane et la place de l’ancien bucher suffisent pour l’installation de chantier au vu du système constructif choisi.

C.       

montage des cloisons, des fenêtres et des doublages de façades. ce travail réalisé sur place permet une adaptation précise aux éléments existants, mais surtout il est indépendant des conditions météo et/ou des vols hélicoptères.

mise en place du mobilier.

 

rénovation de la cabane de trient, concours 1er prix

la séquence d’entrée est repensée. tout d’abord le sas est allongé pour diminuer les déperditions thermiques. puis le local à chaussures - vestiaire - séchoir est agrandi pour offrir suffisamment d’espace pour le dépôt de matériel et améliorer le confort et la fluidité des départs lors d’affluence.
FR /  DE /  EN